1. Fußball-Club Cologne 01/07

Depuis les temps lointains de joueurs comme Braña, Arnaiz, Negrín, Olives et Borrás, jusqu'à nos jours, le club a toujours pu compter sur des basketteurs de haut niveau. Cependant, les Azzurri, qui avaient montré un bon niveau de jeu lors des éliminatoires, ont été éliminés dans le groupe initial, terminant troisièmes du groupe de l'Allemagne, de la République tchèque, qui étaient finalement les deux finalistes, et de la Russie, également due au penalty potentiellement gagnant contre l'Allemagne raté par Gianfranco Zola dans le match décisif du groupe. Et qui sait, la deuxième place du groupe risque de ne pas se concrétiser… Et le plus sérieux, ce n'est pas tant les transferts (Strootman et Nainggolan connaissent une saison décidément en demi-teinte), mais cette masse informe de succulentes prises à leur place! Parmi les transferts, celui du talentueux milieu de terrain argentin Redondo s'est démarqué, racheté par Milan pour 25 milliards de lires. Dans l'entrejeu, outre le talentueux Claesson (encore à bien décrypter), il y a le phare de Forsberg, que Milan continue de suivre avec une certaine insistance.

Mais il y a toujours Chicharito Hernandez, un joueur incroyablement incohérent, mais qui peut s'exciter dans une Coupe du monde. Le Panama vit sa première Coupe du monde avec l'enthousiasme de quelqu'un qui sait qu'il n'a rien à perdre. Évidemment, il faut avoir les perspectives en tête : les chances de passer le tour sont réduites à un scintillement. Et à la place, voici que l'imprévisible "voiture rouge" qui semble avoir pris une apparence humaine va faire l'un de ses innombrables rebondissements. Les garçons de Gareth Southgate, quant à eux, font partie du groupe G avec la Belgique, la Tunisie et le Panama. En défense, cependant, la musique change : Walker et Rose convainquent, Stones et Cahill nì. Défenseurs – Alexander-Arnold (Liverpool), Cahill (Chelsea), Delph (Manchester City), Jones (Manchester United), Maguire (Leicester City), Rose (Tottenham), Stones (Manchester City), Trippier (Hotspur), Walker ( Manchester City), Young (Manchester United). Défenseurs – Alderweireld (Tottenham), Boyata (Celtic), Kompany (Manchester City), Meunier (PSG), Vermaelen (Barcelone), Vertonghen (Tottenham). Défenseurs – Lustig (Celtic), Lindelöf (Manchester United), Granqvist (Krasnodar), Olsson (Swansea), Augustinsson (Werder Brême), Helander (Bologne), Jansson (Leeds), Krafth (Bologne). Gardiens – Olsen (FC Copenhague), Johnsson (Guingamp), Nordfeldt (Swansea). Et il sortira aussi en Russie : Ki de Swansea et Koo d'Augsbourg à surveiller. Et faites attention à Ismael Diaz aussi : il joue pour le Deportivo La Coruña B, mais est considéré comme une classe très intéressante de 1997.

Attaquants – Arroyo (Alajuelense), Díaz (Deportivo La Coruña), Pérez (Municipal), Tejada (Sports Boys), G. Torres (Huachipat). Défenseurs – Baloy (municipal), Cummings (San José Earthquakes), Davis (Dunajska Streda), Escobar (New York Red Bulls), Machado (Houston Dynamo), Murillo (New York Red Bulls), Ovalle (CD Olimpia), R. Torres (Seattle Sounders). Milieux de terrain – Forsberg (Leipzig), Ekdal (Hambourg), Claesson (Krasnodar), Svensson (Seattle Sounders), Larsson (Hull City), Durmaz (Toulouse), Hiljemark (Gênes), Rohden (Crotone). Attaquants – Kane (Tottenham), Rashford (Manchester United), Sterling (Manchester City), Vardy (Leicester), Welbeck (Arsenal). Milieux de terrain – Alli (Tottenham), Dier (Tottenham), Henderson (Liverpool), Lingard (Manchester United), Loftus-Cheek (Chelsea). Gardiens – Courtois (Chelsea), Mignolet (Liverpool), Casteels (Wolfsburg). Attaquants – Batshuayi (Chelsea), Carrasco (Dalian Yifang), E. Hazard (Chelsea), T. Hazard (Borussia Mönchengladbach), Januzaj (Real Sociedad), Lukaku (Manchester United), Mertens (Napoli). Et si Hazard est en état de grâce, real madrid shop peu sauront le contenir. Après avoir fait partie des héros de la "Neuvaine" grâce à un but savamment ciselé en finale face au Bayer Leverkusen, il a raccroché les crampons en plein Madrid où il a commencé à faire ses premiers pas de l'autre côté du rectangle vert. Grâce aux trois points remportés au Vicente Calderon (2-1 le résultat final avec le but décisif contre son camp de Weligton à la 90e minute), les Colchoneros rejoignent Barcelone en tête du classement en creusant un premier écart de cinq points sur leur plus proche poursuivant., Malaga précisément.

Et que quelque chose pourrait, pourquoi pas, garantir aussi l'accès aux huitièmes de finale. Eliminé en huitièmes de finale de la Coupe UEFA par la Real Sociedad. Une équipe nationale qui, au fil des années, n'a jamais réussi à faire un véritable saut qualitatif. Pour le troisième grand rendez-vous en quatre ans, la Belgique se présente comme un cuirassé. BELGIQUE (4-1-4-1) : Courtois ; Meunier, Kompany, Vertonghen, Ciman; Tielemans; Mertens, Dembélé, De Bruyne, E. Hazard ; R.Lukaku. Il a bien performé, à tel point que parmi de nombreux joueurs vertueux, celui qui n'a jamais quitté le terrain, c'est lui. Devant Olsen, gardien pas exceptionnel mais toujours à la hauteur de la revue russe, place à la vieille connaissance du football italien Granqvist, mais surtout à l'excellent Augustinsson sur le couloir droit : bon joueur, promis à un bel avenir. Peut être. Le joueur le plus expérimenté est dans les buts : Jaime Penedo, le gardien du Dinamo Bucarest, prêt à vivre une revue de championnat du monde dans laquelle il sera sollicité à plusieurs reprises. Au milieu de terrain, à part l'inconnu Tielemans, il y a l'embarras du choix.

Consultez notre page d’accueil pour en savoir plus sur maillot barcelone 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *